Comment bien choisir ses chaussures de course


Avant de se lancer dans la course à pied, il faut d’abord être bien chaussé.

Beaucoup de personnes, et j’en ai fait partie, se lance dans le running avec une vieille paire de baskets qui trône un peu par hasard dans le placard à chaussures.

Les personnes qui présentent une obésité ou un surpoids se doivent encore plus de bien choisir leurs chaussures avant de débuter. En effet, les diverses innovations en matière de running permettent à présent de choisir ses futures baskets selon son poids, sa foulée, l’orientation de l’entraînement, et la fréquence d’entraînement.

Il ne faut surtout pas hésiter à tester plusieurs paires en magasin et de demander conseils aux vendeurs avant d’investir dans sa première paire.

Quand j’ai acheté mes baskets, je les ai prise sur internet sans les essayer avant (erreur n°1 à ne pas reproduire), j’avais opté pour les Nike Flex Run 2013. Il s’est avéré que cette paire me correspondait parfaitement, je n’ai pas eu de problèmes particuliers, mais avec les kilomètres qui commençaient à s’accumuler et les semelles qui s’usaient (erreur n°2 à ne pas reproduire), j’ai dû me résigner à acheter une nouvelle paire et c’est là que les soucis sont arrivés…

J’ai donc refait un achat en ligne, toujours sans essayer (erreur n°1 à ne pas reproduire) et j’ai opté pour le modèle Asics Gel Excel33 3 W qui est adapté aux personnes présentant une foulée pronatrice. J’ai alterné pendant quelques sorties les deux paires pour ne pas qu’il y ait de changement violent… Oui mais voilà, avec cette légère correction (dont j’ai besoin) j’ai déclenché une périostite tibiale .

Un peu dépitée, je vais à la boutique marathon de Bercy pour demander conseils (chose à faire n°1), ce magasin possède une piste pour tester et analyser notre foulée qui peut être de trois types différents (pronatrice, universelle ou supinatrice) et qui permet de mieux cibler les besoins des coureurs. On me conseille donc de prendre des chaussures à la foulée universelle, et après trois paires de testées en trottinant dans le magasin, j’opte pour les Adidas Glide Boost en 40 2/3 alors que je fais du 39 et qu’avant, toutes mes chaussures de running étaient en 39 (erreur n°3 à ne pas reproduire).

Chaque vendeur, dans les magasins de sport (y compris Décathlon) vous demanderont si vous souhaitez courir sur route, chemin ou un peu des deux, quels sont vos objectifs en terme de distance (petites distances, semi ou marathon) et votre fréquence de course dans la semaine ou dans le mois.

Sur ce, je prends rendez-vous chez mon podologue (chose à faire n°2), ayant subit plusieurs opérations des genoux, présentant une ultra élasticité au niveau des chevilles et m’étant lancée dans le run lorsque j’étais obèse j’aurais dû y aller bien avant et ne pas attendre 11 mois après le début de la course à pied (erreur n°4 à ne pas reproduire). Verdict, j’ai bien une pronation mais plus prononcée d’un côté, il me prépare donc mes semelles à installer dans mes chaussures à foulée universelle. 

Les premiers runs ont été compliqués, des ampoules sous les voûtes plantaires sont apparues mais ça n’a duré que le temps de l’adaptation (soit 3 sorties) depuis tout va bien et je sais ce que j’ai à faire la prochaine fois que je change de chaussures.

Voici donc un récapitulatif des choses à faire :

  • Demander conseils dans une boutique spécialisée.
  • Tester plusieurs paires avant de choisir.
  • Demander quelle est votre foulée.
  • Si vous avez des antécédents (genoux, hanches, chevilles) et que vous présentez un surpoids ou vous êtes en situation d’obésité: consulter un podologue.

Et des choses à ne pas faire:

  • Acheter sans essayer avant.
  • Prendre une paire de running à la même pointure que ses chaussures de ville (toujours opter pour une pointure en plus minimum, les pieds gonflent durant l’effort et se retrouvent à l’étroit).
  • Ne pas consulter de podologue si vous présenter des antécédents médicaux liés au poids ou a des problèmes de hanches, genoux ou chevilles.
  • Ne pas attendre l’usure complète de ses chaussures de running (à savoir que pour une personne à corpulence « normale » les chaussures sont en générale à changer tous les 800km, mais cela varie selon votre activité et fréquence).

Publicités

16 réflexions sur “Comment bien choisir ses chaussures de course

  1. Cymrucorris dit :

    Coucou! Je confirme que le choix des chaussures est très important. J’ai commencé avec une paire bon marché chez Décathlon, j’avais un peu peur de ne pas « accrocher » mais sur les conseils de runners j’ai vite fait une petite visite dans un magasin spécialisé. Le vendeur m’a effectivement posé un tas de questions, a été très diplomate sur ma corpulence :-), m’a fait courir sur un tapis et m’a conseillé une paire. Elles étaient un peu chères (160€ quand même) mais je ne regrette pas un cent! Aucune douleur, pas d’ampoules, les tensions que je sentais dans les mollets, disparues! Je les ai surnommées mes Pégases, j’avais l’impression de voler avec!!!! Très important aussi pour nous les filles, un bon soutien-gorge! Bonnes courses (j’ai vu que tu avais un programme chargé!)

    Aimé par 1 personne

  2. Bianca dit :

    Le choix de la couleur d’une paire de chaussure est très délicat, cette dernière doit non seulement finaliser un look tendance mais également être assez « commune » pour aller avec toutes vos tenues vestimentaire.

    J'aime

  3. Merefouettarde dit :

    Je voulais acheter en ligne pour éviter le regard plein de sous-entendus du vendeur et des clients style elle elle va faire 100m et mourir sur place elle n’aura pas le temps de les user ses chaussures… 😦

    J'aime

    • Ilesttempsdemaigrir dit :

      Bonjour ma jolie,
      Au contraire, chez décath ou dans d’autres boutiques spécialisées, ils sont là pour t’écouter et te conseiller au mieux, pas te juger 😉 L’achat sur internet sans avoir essayer c’est un peu le hasard… soit ça correspondra, soit tu te blesseras inutilement!
      Alors oust le regard des autres, tu veux courir, tu vas peut-être courir que 100m au début mais au fond de toi, si tu achètes une paire, c’est parce que tu as envie de courir, et progresser ? Alors let’s go !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s