La course à pied


photo

NO PAIN NO GAIN

Je ne peux pas vous dire à quel point avant je haïssais cette phrase et à quel point j’étais persuadée au plus profond de moi qu’il y avait un autre  moyen pour retrouver la ligne sans devoir passer par la case sport…. J’ai accumulé les problèmes de santé et notamment les entorses qui alternaient entre mes chevilles et mes genoux. Je suis passée par la case chirurgie à plusieurs reprises. Mais comme le disait très bien mon entraîneur de voile:

« La douleur n’est qu’une information qui monte au cerveau »

Ce 17 Mai 2014 j’ai donc couru, peu mais je me suis levée de mon canapé. La course ne m’était pas vraiment conseillée par les médecins, mais qu’importe, j’avais besoin d’un sport sans contraintes d’horaire et de coût. Je pense que c’est comme pour tout, il y a des gens qui sont fait pour (par exemple mon copain qui au bout de 10 kilomètres n’est pas un poil essoufflé) et des gens qui devront toujours s’entraîner pour y arriver (moi qui au bout de ces mêmes 10 kilomètres est à deux doigts de me rouler par terre).

De 500 mètres à 7km/h je suis arrivée aujourd’hui à 15,1 kilomètres à 8,3 km/h. 

Je ne travaille pas en fractionné, je cours, à mon rythme et me fixe toujours un objectif avant ma séance afin de m’y accrocher tout au long de mes foulées. Chacun sa méthode et je ne cherche pas à performer donc celle qui consiste à courir toujours plus loin me convient parfaitement. La course peut apparaître comme un sport ingrat, si on arrête on perd très rapidement, mais lorsque l’on s’entraîne on gagne également rapidement. Ce sport est traumatisant pour le corps mais il est également un allié de poids pour s’affiner les gambettes ! Très paradoxal …

Le sport est par excellence, la chose qui prouve que l’être humain peut se dépasser, que les limites sont faites pour être franchies.

« Même flagada, donnes tout ce que tu as. »

Pour être motivé et ne jamais relâcher l’entraînement pensez à vous inscrire à des courses, la première à laquelle j’ai participé était l’Odysséa pour un 10km que j’ai achevé en 1h12 puis je me suis lancée avec mon copain dans un Run & Bike et le 8 Février prochain je serai aux 10 km des Foulées de Vincennes.

Mon objectif à long terme est de participer au semi-marathon Auray/Vannes et de franchir la ligne en moins de 2h30 minutes [affaire à suivre…]

Publicités

23 réflexions sur “La course à pied

  1. Charlène dit :

    Bonjours Camille ! Je te suis depuis peu sur Instagram et j’ai lu ce blog, ( qui est très bien fait entre parenthèses) 🙂
    J’ai repris le sport et le régime depuis une semaine, mais voilà je pars avec un poids de départ de 99kg.. Du coup la course a pied c’est assez dure, je tiens Max trois minutes.. Je persévère mais pas facile.
    J’aimerai savoir comment tu as fait à tes débuts avec la course a pied ? Tu courais 4 min et tu rentrais ou tu soufflais et reprenais 10 min après ? 🙂
    Tu me fais rêver avec ta progression et ce que tu es capable de courir *_*
    Merci en tout cas, car ton parcours me motive !

    Aimé par 1 personne

    • Ilesttempsdemaigrir dit :

      Bonjour Chalène, merci beaucoup :).
      Au début je tenais 500 mètres puis je rentrais chez moi, puis après je visais 600 mètres et je rentrais chez moi… et au fur et à mesure j’ai passé mon 1er km, puis les autres se sont enchaînés derrière !
      Tu peux alterner course et marche plusieurs fois dans la même séance cela sera très bénéfique pour progresser !
      Plein de courage, et ne lâche rien 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s